PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016
HOME, LANDSCAPES & TRAVELS, LIFESTYLE

PAON PAON LOVES MILAN

Buongiorno !

Pour le retour de ma sœur en France après ses 2 mois d’absence, nous avons décidé de prévoir un « weekend retrouvailles » (c’était surtout l’excuse pour voyager 😉 )

À la base, nous voulions faire Paris, puis Amsterdam puis Lisbonne, et au final nous avons choisi Milan. Nous sommes parties de l’aéroport Lourdes-Tarbes avec Ryanair qui propose des aller-retours pour moins de 50€ par personne. Le temps de vol est très rapide : 1h30 environ de trajet, ce qui nous arrangeait vraiment car nous n’avions que 4 jours devant nous (du vendredi 25 mars au lundi 28 mars, jours de vols inclus).

Milan est une ville qui m’a beaucoup surprise. En effet, elle regroupe de sublimes monuments, l’architecture est à couper le souffle, et elle est très riche en visites (musées, places (« piazza » en italien), galeries, parcs,..). Et en même temps, nous nous retrouvions parfois dans des quartiers dont les façades des immeubles faisaient presque délabrées, des zones en chantier et en construction ou des rues désertes aux murs tagués. C’est comme si tout avait été mélangé, posé là et qu’on avait appelé ce mélanges d’univers si différents « Milan ». Il suffisait que nous tournions dans une ruelle et nous passions d’une rue noire de monde à un quartier simple, désert et sans grand intérêt architectural. La longue rue Corso Vittorio Emanuele II (rue piétonne composée d’une enfilade presque sans fin de multiples boutiques) est faite pour toutes les bourses. En effet, aucune distinction entre boutiques de luxe, grandes marques, outlet et chaînes comme H&M, Mango, Pull&Bear,.. Tout est regroupé, rien n’est « rangé » ou « classé » par thème.

• VENDREDI – 25 III 2016

Je pense que tout le monde connait le Duomo, cette cathédrale incontournable à l’architecture gothique. C’est la première chose que l’on a vu en arrivant à Milan. Nous avons pris le métro et, arrivée sur la place, je suis restée bouche bée. Plus je montais les escaliers pour sortir du métro, plus je voyais ce monstre architectural se dresser devant moi. Il était environ 19h et le soleil commençait à se coucher, la lumière était sublime. Je ne pensais pas un jour tomber amoureuse d’une place. Des étoiles dans les yeux, vraiment.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Je tourne la tête légèrement à gauche et waaaw c’est trop beaaaauuuu : l’entrée de la Galleria Vittorio Emanuele II. Incontournable à Milan. Cette place dégage tellement de classe, je reste scotchée.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Il y a plusieurs photos : certaines ont été prises le vendredi soir, d’autres le samedi en début d’après midi. D’où les lumières et atmosphères différentes qui se dégagent des photos.

L’intérieur de la gallerie regroupe restaurants et magasins luxueux, mais le plus impressionnant se dévoile lorsque l’on lève les yeux. Au dessus de nos têtes des plafonds et dômes en verre, des fresques de peinture, des détails impressionnants. C’est fin, c’est beau, comme de la dentelle. Le carrelage en mosaïque est également très soigné.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Nous avons ensuite flâné dans la rue Corso Vittorio Emanuele II où les vitrines des boutiques sont toutes plus belles les unes que les autres. Nous tournions dans des petites ruelles perpendiculaires et nous retrouvions sur des petites places adorables mais désertes, comme celle-ci par exemple.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Avant de rentrer à l’hôtel, nous avons mangé dans un petit restaurant sans grand intérêt. Attention pour ceux/celles qui vont au restaurant en Italie : un « pane e coperto » est rajouté à chaque addition. Le montant est aléatoire selon les restaurants, cela varie entre 1 à 2.50€ par personne. Cela comprend le service, l’amuse-bouche et le couvert. L’eau également est payante, environ 4€ les 75cl. Les prix à la carte semblent donc abordables à première vue mais il faut penser à rajouter tout ceci à la note… « il conto per favore* » Gloups… (* l’addition s’il vous plait)

• SAMEDI – 26 III 2016

Réveil ensoleillé au balcon de notre hôtel, situé dans la rue très calme Via Piero Della Francesca.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Bon ok sur la photo on dirait qu’il fait gris mais je vous assure que le soleil était au rendez-vous.

Nous allions à la base prendre le métro quand nous sommes tombées totalement par hasard sur un petit marché, le Mercato di Via Fauchè. Adorable et très coloré, moi qui adore les marchés, c’était une belle surprise pour commencer la journée.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Allez, direction le métro pour revoir le Duomo et la rue Corso Vittorio Emanuele II de jour. Nous avons fait un peu de shopping mais surtout du lèche-vitrine. Il y a tellement de magasins ! J’ai trouvé ça impressionnant de regrouper autant de boutiques dans une seule et même rue, sachant qu’il y en a aussi un paquet dans les rues perpendiculaires. Je pense que pour tout bien faire, il faudrait environ 5 jours. Au bout de cette loooongue rue, nous nous sommes retrouvées à San Babila. Puis, nous avons continué en flânant dans les petites rues pour finalement atterrir au Palazzo Dugnani dans le Gardini Pubblici Indro Montanelli. Un guitariste jouait devant la fontaine donc nous nous sommes installées sur un banc en face et avons écouté la musique pendant une bonne grosse demi-heure. C’était très reposant, calme et agréable !

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Après cette belle pause au soleil nous avons encore marché (vous remarquerez que nous marchons beaucoup depuis notre arrivée, croyez moi, nos pieds s’en souviennent….) pour arriver au Museo Civico di Storia Naturale.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

La journée touchait à sa fin donc nous avons fait demi-tour jusqu’à Duomo en passant par d’autres petites rues, pour finalement reprendre le métro, et manger dans la rue de notre hôtel avant de rentrer dormir car nous étions exténuées.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

« Darks lights show the fire inside you » – Je préfère la traduction anglaise, mais en français ça donne une phrase comme « L’obscurité dévoile le feu qui est en toi » (Merci Thomas)

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Alors là, ça va être mon moment « cucu » de l’article. Voici le petit restau dans lequel nous avons mangé. Super cosy, jolie déco, service irréprochable. Pour patienter, le chef nous a amené une petite bruschetta au bacon, que je n’ai pas goûté puisque je ne mange pas de viande. Le serveur est venu pour prendre notre commande : en entrée une Mozzarella Di Bufala pour deux et en plat des Gnocchis au Pesto pour ma sœur et des Tagliatelles aux Champignons pour moi. Dans chaque restaurant je m’assure qu’il n’y ai pas de viande dans le plat que je choisis donc j’ai demandé au serveur qui m’a bien certifié que non. (et là, vous vous demandez pourquoi je raconte tout ça… Attendez la suite 😉 ). Le serveur repart donc en cuisine avec notre commande et revient 10 min après avec notre entrée et……une petite bruschetta aux tomates/basilic/huile d’olive, rien que pour moi ! « una bruschetta solo per voi senza carne* »… (* une bruschetta sans viande juste pour toi). Ok, je tombe amoureuse de toi maintenant ou j’attend la fin du repas ? Bref, beaucoup trop chou ! La bruschetta, l’entrée et les deux plats étaient à tomber. C’était raffiné, délicieux ! À la fin du repas, nous ne comptions pas prendre de dessert, mais le serveur a déposé sur notre table un grand bocal en verre rempli de meringues. C’était gratuit et c’était bon. Miam ! Et comme si ce n’était pas assez, au moment d’aller payer, il est venu nous offrir 2 petits sachets. Devant nos airs interrogateurs, il nous a dit « brioches, just for you » (oui, il faut savoir que ce serveur nous parlait italien, anglais et un peu français). En effet, nous avons ouvert les sachets et chacune avait une petite brioche pour le petit-déjeuner du lendemain matin ! Tout ça pour dire : coeur avec les mains pour ce restaurant qui s’appelle Premiato Forno Cantoni.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

• DIMANCHE – 27 III 2016

Encore un réveil ensoleillé, yeah ! Petit dej’ à l’hôtel avec nos supers brioches et go au Cimitero Monumentale. Alors, oui en soit c’est étrange d’aller visiter un cimetière mais celui-ci vaut quand même le détour. Il est immense (25 hectares) et regroupe l’entrée appelée le Famedio, des monuments funéraires classiques et contemporains, des statues, des stèles et tombeaux. C’est un endroit à la fois poétique, étrange, presque glauque (oui il s’agit d’un cimetière quand même…) mais qui mérite de s’y arrêter. Je n’ai pas pris beaucoup de photos par respect, il faut rester dans l’idée qu’il s’agit tout de même d’un cimetière et non d’un lieu touristique. Si vous souhaitez en voir plus, je vous invite à regarder directement sur Google.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Après ça, nous avons pris le métro jusqu’au Castello Sforzesco, forteresse du XVe siècle abritant désormais des musées. Nous avons ensuite traversé le Parco Sempione où nous nous sommes émerveillées devant un jeune homme qui faisait des grosses bulles de savon, pour ensuite arriver à la Piazza Sempione et contempler l’Arco della Pace.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Nous avons ensuite marché jusqu’au métro pour s’arrêter à la station Palestro afin de découvrir l’extérieur de la Villa Necchi Campiglio. En plein cœur de la ville, proche des places vivantes telles que celle du Duomo, se trouve ce petit jardin paisible et reposant. Juste un mot : magnifique. Les photos parlent d’elles-même je pense.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Pour finir la journée, direction Navigli et son immense brocante le long de Linea Traghetti Gaggiano, avant de s’allonger au soleil sur la promenade en caillebotis de Darsena.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Juste avant de rentrer à l’hôtel, nous avons fait un détour par City Life en s’arrêtant sur la Piazza Tre Torri où se dressent des immeubles modernes et neufs. Cette zone est visiblement en pleine construction ou rénovation, je ne sais pas trop. C’est très spécial car dès que l’on sort de cette zone, les bâtiments du quartier qui l’entoure sont vieux, presque insalubres.

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

• LUNDI – 28 III 2016

C’est finiiiiii. Pour résumer, c’était un beau séjour. Je suis une personne curieuse, qui adore découvrir de nouvelles choses et de nouveaux endroits donc forcément, ce « city trip » m’a beaucoup plu. Je ne m’attendais pas à voir autant de beaux bâtiments et architectures, sachant qu’il s’agit du cœur industriel de l’Italie. Milan regorge de trésors cachés, je me suis amusée à les découvrir et à prendre des photos. Et puis, ça nous a fait du bien de nous retrouver avec ma sœur !

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016
PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

PAON PAON LOVES MILAN - MARS 2016

Ciao Milano ! Grazie mille  

Elisa.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 Comments

  • C’est toujours étrange de voir sa proper ville sur des articles voyage. Quand on y vit depuis longtemps, on en a marre, on trouve tout moche, les gens sont stressé, y’a rien de beau, et patati et patata…. et quand je lis des articles comme cela, je me souviens pourquoi je suis tombée amoureuse de Milan il y a 5ans. Avec ces surprises a chaque rue, avec son chaos architecturales, avec ces trattorias qui payent pas de mine mais aux serveurs souriants.
    Parfois il faut changer de perspective.

    Merci pour cet article 😉

    Répondre
    • Je me retrouve beaucoup dans tes propos. J’ai également tendance à me plaindre de ma région, bien qu’habitant dans le Sud hein, je trouve toujours un truc à redire… Et pourtant, lorsque je vois des photos ou articles de personnes qui parlent de la côte basque, je me dis que je ne suis quand même pas malheureuse, que les paysages sont magnifiques et que la culture et les activités sont tellement intéressantes. Il suffit de redécouvrir notre ville à travers les yeux des autres parfois pour se rendre compte qu’on a de la chance d’y vivre 🙂 En tout cas, je suis ravie qu’une locale ait lu et apprécié mon article 🙂 Merci à toi pour ton commentaire !

      Répondre
  • C’est en lisant ton article et en regardant tes photos que je me rends compte qu’il me reste tant à découvrir dans cette ville ! J’espère pouvoir y retourner dès que possible !

    Répondre
    • Je te le souhaite 🙂 Elle est pleine de surprises… 🙂

      Répondre
  • Les verrières, les couleurs, c’est super joli! Maintenant que l’expo universelle est passé, on peut y aller sans craindre la foule!
    http://annima.fr

    Répondre
    • Tout à fait! Et avec les beaux jours qui arrivent ça sera d’autant plus agréable 🙂

      Répondre
  • Et dire que je devais y aller avec une copine fin d’année derniere
    Je suis un peu degoutée, et encore plus quand je vois tes photos
    Bien envie de m’envoler là bas et de découvrir tout ça <3
    http://mademoisellevi.com/

    Répondre
    • Eh bien maintenant tu n’as plus qu’à lui montrer cet article pour reprogrammer ça avec elle 😉 ♥

      Répondre
  • Magnifique article, merci d’avoir rendu un si bel hommage à Milan, ville que je connais par coeur et que je redécouvre pourtant à travers tes superbes photos ! Vraiment bravo <3

    Répondre
    • Oh merci Adrianna ça me fait super plaisir ! Et ravie de t’avoir fait redécouvrir cette ville ♥

      Répondre
  • Mon dieu comme c’est magnifique ! J’adore vraiment l’Italie ! Je me souviens être allé à Florence étant petit et c’était un univers comme celui là, magique, à l’architecture travaillée, c’est vraiment étonnant de voir des villes si belles à quelques kilomètres seulement !
    Tu m’as donné envie de retourner en Italie ^^

    Tchao, bisous sur la fesse et à la prochaine ! 😉

    Répondre
    • C’est clair, l’Italie est vraiment belle et tellement accessible ! Bisous 🙂

      Répondre
  • Tes photos sont absolument superbes !! Bravo <3
    Milan est assez près de chez moi (Lyon), et je pense de plus en plus à y aller en solo.

    Répondre
    • Coucou Tiphaine ! Merci, j’ai pris un plaisir fou à photographier cette ville 🙂 Elle est remplie de surprises. Je t’encourage à y aller oui, ça vaut le détour !

      Répondre
  • coucou,

    tes photos sont sublimes et cet endroit aussi visiblement ! j’ai pris un plaisir fou à lire ton billet parce que ça m’a limite fait voyager le temps d’un instant, je t’avoue que je ne savais qu’il y avais autant de beaux bâtiments et autres la bas donc je suis curieuse et impatiente à l’idée d’y faire un tour un jour ! merci pour ce partage,

    des bisous 😀

    Répondre
  • Coucou Elisa,
    Ton article est super complet. Merci beaucoup, je le garde sous la main pour mon prochain trip à Milan.
    A bientôt, bises 🙂

    http://www.thesjp.fr

    Répondre

Laisser un petit commentaire :)